Kwêêh ! Bienvenue sur Final Fantasy Earth !

Ce forum est entièrement consacré à l'univers de Final Fantasy VII / X /XIII et XIII-2.

Si votre âme de roleplayeu(r/euse) a besoin d'aventure, déposez votre dossier !

Vous avez le choix entre des personnages prédéfinis ou de créer le votre : Habitants de Midgar.

A bientôt recrue !

Noel Kreiss.


` The Story continues where it all Began »
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

De curieuses taches sur ma peau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


Date d'admission : 21/10/2012



MessageSujet: De curieuses taches sur ma peau... Lun 22 Oct 2012 - 13:06

Je m'appelle Kanedah Inkina.

Aujourd'hui est un jour différent des autres je le sens.

Comme à l'accoutumée, je me suis levé de bonne humeur, plein d'idées en tête ! Je ne travaille pas durant quelques jours, et me faisais une joie d'aller voir mes amis dans le Secteur 7 de la ville. Ils sont tellement plus intéressants que le quotidien que l'environnement surprotégé des beaux quartiers où vit ma famille pourrait m'offrir !

J'avais envie d'aller voir Lucius le forgeron, pour essayer de le motiver un peu à me faire une nouvelle épée ! En y participant bien sûr ! C'est un très dur métier, mais j'adore le regarder suer sang et eau pour insuffler un peu de lui-même dans chacune de ses créations. Il n'est pourtant pas reconnu mondialement, mais jamais une seule de ses lames n'a jamais été ébréchée. Si je pouvais le convaincre de m'apprendre sa technique !!
Bon, un biologiste forgeron ça sonnerait un peu étrange j'avoue. Mais je ne veux pas en faire un métier non plus, j'ai juste envie de me dire que c'est quelque chose que moi aussi je pourrais réaliser.

En plus de ça, ce sacré Lucius est un bretteur hors pair. Je n'avais jamais vu quelqu'un manier l'épée comme lui. Je suis sûr qu'il a été un guerrier dans sa jeunesse avant de devenir forgeron. Ou maitre d'armes peut être. Il parle rarement de son passé, mais je le vois être à l'aise avec n'importe quoi en main, pourvu que ça coupe.

C'est grâce à lui si je commence à jouir d'une certaine habileté à l'épée d'ailleurs. Drôle d'entrainement que le sien ! J'ai mis 6 mois à le persuader à m'entrainer. Il faut dire qu'un enfant de 9 ans qui veut apprendre le maniement des armes en le voyant forger des lames aussi brillantes et parfaites que les siennes, il doit y en avoir un bon paquet. Mais peut être pas un enfant qui s'évadait tous les jours de ses beaux quartiers pour aller dévorer de ses yeux verts chaque coup de marteau qu'il applique sur un bout de métal tordu pour comprendre comment il en fera une lame magnifique !

"Commence par forger ton corps si tu veux qu'un jour je te forge une épée" m'avait il dit ce jour là.
"Hors de question d’entraîner quelqu'un à manier une de mes oeuvres s'il ne peux pas la soulever, ou s'il ne peux pas s'en servir avec la fluidité et la grâce qu'elle requiert. Si tu veux te battre comme un rustre, va te chercher un bout de bois et passe ton chemin".

Il est vrai que sous son apparence de grosse brute aux bras démesurés, mon ami Lucius cache bien son jeu. Le voir manier une de ses lames est une véritable démonstration de finesse et de précision. Chaque coup, chaque mouvement commençait et s'arrêtait précisément là ou il le voulait, avec une fluidité parfaite. Extraordinaire. On aurait dit que son épée et son bras ne faisaient qu'un.

Le prenant au mot, je m'étais alors précipité pour aller chercher quelqu'un dans Midgar pour m’entraîner physiquement. Et alors que n'importe qui aurait fait un peu de musculation pour satisfaire le forgeron, je me suis retrouvé à apprendre les arts martiaux.

C'est un peu mon défaut: quelque chose m'intéresse: j'y vais à fond. Je ne peux pas me contenter de peu si je ne maitrise pas le sujet au maximum de mes possibilités.

J'ai ainsi commencé mon entrainement à divers types d'arts martiaux, surtout le Qi Gong et le karaté, pour entrainer mon corps et le préparer au maniement de l'épée selon l'enseignement de Lucius.
C'est je crois la première fois que je l'ai surpris: "un investissement aussi intense chez un enfant j'avais pas encore vu ça". Mais le sourire qu'il m'avait fait alors était la plus belle des récompenses.

Et durant toute mon enfance puis mon adolescence, je n'ai cessé ni les arts martiaux, ni de rendre visite à Lucius pour qu'il m'entraine.


Et aujourd'hui je me suis levé, pensant lui rendre visite et m'entrainer avec lui. Je dis entrainer, mais sans être orgueilleux, je pense avoir atteint un assez bon niveau.
Lui même me l'a dit: "depuis quelques années je vois bien que je ne t'apprends plus rien: tu en sais autant que moi". Mais je continue à venir le voir dès que possible: échanger des passes d'armes avec lui me procure toujours autant de plaisir.

Cependant ce matin une petite tache obscurcit ma journée et ma bonne humeur. Une petite tache au sens propre du terme...

Je viens de la découvrir sur mon bras: une petite zone plus sombre, juste en avant du coude.

Je ne sais pas encore vraiment ce que c'est, mais j'ai mon idée. Une idée qu'on pourrait appeler crainte d'ailleurs. Cela fait plusieurs mois qu'on en parle ça et là, même si je pense que cela fait plus longtemps que le phénomène est apparu.

On appelle ces taches des géostigmates. Mais j'avoue ne pas en savoir davantage. Il faut que je me renseigne.
Il y aura bien quelqu'un à l'institut ou je travaille qui saura m'en dire un peu plus.

J'ai déjà vu ces stigmates chez plusieurs personnes dans Midgar. Certains disaient avoir des maux de tête. Je sais que ceux d'entre eux qui ont les moyens de voir un médecin se sont vus dire qu'on n'en connait pas la cause. Ni de traitement d'ailleurs.

Je ne me sens pourtant pas du tout diminué physiquement, et mon esprit est clair.

Inutile de commencer à se torturer l'esprit. Je ne vais pas me laisser abattre comme ça, ça ne me ressemble pas.
Et pourtant je m'interroge...
J'ai envie de savoir !

Pas de changement de plan pour ce matin, je file quand même chez Lucius. Peut être rencontrerai-je quelqu'un à qui en parler sur le chemin, ou peut être lui même saura t il quelque chose. Dans son quartier tout se sait, et même si on ne peut pas vraiment le qualifier de commère, c'est comme si ses oreilles entendaient tout ce qu'il y a d'intéressant à retenir.

En route !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur

avatar


Date d'admission : 12/02/2012


Dossier Personnel
Niveau de Combat:
0/0  (0/0)
Arme : : Muramasa
Lieu de Naissance: Gran Pulse


MessageSujet: Re: De curieuses taches sur ma peau... Mar 23 Oct 2012 - 11:35

Après notre atterissage dans le Quartier Général de la ShinRa, le jeune homme que Serah et moi avant rencontré nous à expliquer où nous avions atterit.

Dans un autre monde nommé Midgar, peut être parallèle au notre nous en étions pas encore sûr. Après avoir passé un simple interrogatoire fait par un soldat l'on nous a dit de ne pas s'éloigner de Midgar, leur chef ou patron comme ils l'appellent reviendra dans peu de temps au Quartier Général et voudra lui aussi sûrement nous passer un interrogatoire un peu plus complet.

J'en étais vraiment ravi mais je ne voulais pas qu'on reste ici plus longtemps avant qu'il nous arrive quelque chose d'encore plus grave que de se retrouver dans un autre monde.

- Allons nous en d'ici, je vais nous trouver un refuge disais-je à Serah.

Et l'on courrut à la recherche de la sortie dans ce bâtiment vraiment gigantesque. Il faut bien avouer que j'ai demandé le chemin avant de passer encore des heures en compagnie des membres de cette société la ShinRa.

Enfin arrivé dehors, je remarquais que le ciel n'était pas comme le notre, celui-là était plus gris et orageux. Je croyais même entendre des cris venant de la planète où nous étions mais Serah me confirma qu'elle n'avait rien entendu.

Avec l'accoutrement que nous avions les personnes nous évitèrent le plus possible. C'est compréhensible. Nous vivons sûrement pas dans la même époque !

J'observais les pancartes affichées un peu partout sur notre chemin, secteur 0, secteur 4, secteur 7...

Je réfléchisssais à où emmener Serah pour qu'elle soit en sécurité. Il faut que je la ramène saine et sauve auprès de Lightning au Valhalla. C'est ma mission.

Mais pour le moment il nous faut trouver un refuge. Au moment où j'allais reprendre ma course Serah me saisit par le bras. Elle me disait qu'elle allait continué à chercher seule et que je devais trouver quelqu'un qui nous explique ce qui se passe.

J'acquisai. Il ne fallait pas rester ensemble pour se faire trop remarquer.

Nous avons désigné un point de ralliement pour se retrouver avant la tombée de la nuit si il y en avait une ici.

- Retrouvons nous devant le Quartier Général de la ShinRa ce soir lui confirmai-je.

Nous sommes partis chacun dans le sens opposé de l'autre.

* Bon, maintenant il faut trouver quelqu'un qui ne m'évite pas*

Je partais dans le Secteur 6, c'était le plus reculé de tous les secteurs. Sûrement que quelqu'un acceptera de m'écouter enfin, je l'espérais en tout cas.

Je regardais les gens personnes autour de moi, Je trouvais des personnes affalées contre les murs, souffrantes, il y avait même des enfants, ils vomissaient et se tordaient de douleurs. Un enfant trébucha devant
moi, je le saisit par le bras pour l'aider à se relever, une substance collante et visqueuse me restait dans la main. Je regardais l'enfant de plus près, il était recouvert de tâches noires plutôt sombres sur tout le bras et sur le coté du visage.

- Que t'arrives t-il? lui demandais-je.

- As-tu besoin de voir un médecin?

Mais l'enfant ne disait mot, il se tordait de douleur devant moi je n'allais pas le laisser comme ça, là et le laissé mourir! Je le pris sur mon dos et courrut à la recherche de quelqu'un qui puisse être médecin.

Mais il faut dire que dans ce secteur il n'y avait pas grand monde à qui demander son chemin, les rues étaient entièrement vides.

Je frappais à toutes les portes, à chaque magasin, même les médecins après avoir vu l'enfant couvert de tâches noires me fermaient leur porte.

Je tournais en rond pendant des heures jusqu'à que j'aperçoive une enseigne composée d'un marteau et d'un bouclier : "Lucius, Forgerons d'Armes".

* Un Forgeron d'Armes.. je n'ai pas le choix c'est ma dernière chance*

La porte du forgeron était grande ouverte, je rentrais et tombais nez à nez avec le forgeron qui me regardait d'un air perplexe.

- Que puis-je faire pour vous jeune homme?

Je lui montrais l'enfant sur mon dos, il me regarda pas vraiment surpris et me guida vers une pièce à l'arrière du magasin.

- Déposez le ici, je vais appeler ma femme, elle s'en occupera.

Je le remerciais d'un signe de tête et le suivit hors de la pièce.

- Vous ne venez pas d'ici ?

- Pas vraiment lui répondais-je.

- Je vois, je trouvais ça étrange que quelqu'un porte sur son dos un enfant couvert de géostigmates sans broncher..

- Les géostigmates ?

- Oui c'est une maladie apparut il y a peu dans Midgar..

La réponse ne venait pas du forgeron mais d'un jeune homme aux cheveux bruns et aux yeux verts perçants derrière moi.

- Etes vous médecin? Cet enfant en est couvert, peut on l'aider ?

Le jeune homme en face de moi me regarda et baissa la tête. Je compris que cette maladie était en fin de compte incurable.

- Je vous remercie tout de même de votre hospitalité disais-je au forgeron.

Au moment où je m'apprêtais de sortir du magasin, le jeune homme m'interpella.

- Un instant, vous ne venez pas d'ici n'est- ce pas ?


Dernière édition par Noel Kreiss le Sam 24 Nov 2012 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Date d'admission : 21/10/2012



MessageSujet: Re: De curieuses taches sur ma peau... Lun 5 Nov 2012 - 13:28

L'allure de ce nouveau personnage dénotait particulièrement bien avec l'ambiance et les gens habituellement croisés dans ce quartier de Midgar.

Depuis l'apparition des géostigmates, vous rencontriez soit des gens abattus, moroses, dépressifs, persuadés qu'ils portent sur le corps la marque de la fatalité et de leur fin imminente, comme si leur vie n'était plus la leur et que rien ne servirait d'agir à présent, soit d'autres personnes tout aussi dépressives, vivant dans la crainte de se découvrir un beau matin sur le corps la vraie raison de déprimer qu'ils redoutent tant.

Déprimer. Est ce que notre vie s'arrête pour autant ?
Si on devait renoncer à tout dès que quelque chose va de travers, je vous demande un peu où on en serait aujourd'hui.

Le secteur 7 a beau avoir été détruit, il renait de ses ruines, et ce sont des gens comme Lucius et quelques rares autres qui doivent servir d'exemple. Jamais je ne l'ai vu déprimer une seule fois. Je m'inspire de cette mentalité, je l'ai faite mienne, et m'en félicite. Et pour cela Lucius aura toujours mon plus grand respect.

C'est pourquoi dans ce climat très réjouissant de la population fataliste de Midgar, rencontrer une autre personne que Lucius, qui a dans les yeux cet éclat si particulier, cela me fait non seulement plaisir, mais m’intrigue particulièrement.

Car oui, il y a dans les yeux bleus de cet homme un éclat particulier. Le regard de ceux qui ont vécu, mais qui se sont battus pour survivre et se redresser face à ce qu’ils ont affronté. Qui en ont tiré une force nouvelle, et qui les pousse à dépasser leurs limites.
Un mélange de fierté, de passion, nimbé d’une énergie incroyable. Empreinte de tristesse aussi.
Oui, il y a tout cela dans ses yeux là.

J’ai appris de Lucius, que le regard en dit long sur la mentalité des gens. Un discours facile, déjà dit des centaines de fois, j’en conviens. Mais qui ment rarement.

Quand je regarde les yeux ternes et résolus de la plupart des gens que je croise dans les rues de Midgar, ceux des gens dignes d’intérêt, brillants, enthousiastes, me bondissent littéralement au visage, et m’anime d’une joie nouvelle, me poussant à aller vers eux.

Et le regard de celui-ci, me dit qu’il y a beaucoup à apprendre. Cet homme-là, même s’il semble avoir un âge proche du mien, a dû vivre des choses extraordinaires. Pas forcément les meilleures d’ailleurs, à en juger de la mélancolie que je peux lire dans son regard.

- Un instant, vous ne venez pas d’ici, n’est-ce pas ? lui demandé-je.

- Qu’est-ce qui vous fait penser cela ? me répondit-il avec un petit sourire.

- Hé bien, je pourrais me borner à vous répondre que votre tenue vestimentaire dénote un peu de ce que l’on voit porté dans ce quartier de la ville, mais de manière un peu plus pertinente je dirais que tout dans votre attitude me parait étranger.

- Et vous ne vous méfiez pas des étrangers ?

- Je ne me méfie des gens quand il le faut. Je sais me défendre, j’ai été bien entrainé, dis-je au jeune homme en envoyant un petit clin d’œil complice à Lucius, mais je me dis aussi qu’un individu de mon âge qui prend le temps d’essayer d’aider un enfant qu’il ne connait pas, en l’emmenant dans un endroit qu’il ne connait pas non plus, ne peut pas être foncièrement mauvais.

Je m’appelle Kanedah Inkina. Puis-je me permettre de vous demander votre nom ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur

avatar


Date d'admission : 12/02/2012


Dossier Personnel
Niveau de Combat:
0/0  (0/0)
Arme : : Muramasa
Lieu de Naissance: Gran Pulse


MessageSujet: Re: De curieuses taches sur ma peau... Sam 24 Nov 2012 - 19:06

- Un instant, vous ne venez pas d’ici, n’est-ce pas ? me demandait t-il.

- Qu’est ce qui vous fait penser cela ? avais-je répondu avec un sourire, c’était évident qu’avec mon accoutrement que je ne venais pas d’ici.

- Hé bien, je pourrais me borner à vous répondre que votre tenue vestimentaire dénote un peu de ce que l’on voit porté dans ce quartier de la ville, mais de manière un peu plus pertinente je dirais que tout dans votre attitude me parait étranger.

* Nous ne venons pas de la même époque ni du même monde, faut le croire ou pas du tout..*

- Et vous ne vous méfiez pas des étrangers ? lui posais-je comme question pertinente.

- Je ne me méfie des gens quand il le faut. Je sais me défendre, j’ai été bien entraîné disait t-il en regardant Lucius.

- Mais je me dis aussi qu’un individu de mon âge qui prend le temps d’essayer d’aider un enfant qu’il ne connaît pas, en l’emmenant dans un endroit qu’il ne connaît pas non plus, ne peut pas être foncièrement mauvais.

* C’est vrai, mais chez nous, les habitants passent avant tout.. *

- Je m’appelle Kanedah Inkina me disait t-il.
- Puis-je me permettre de vous demander votre nom ?

*Eh bien… *

Je m’inclinai une main au niveau de mon bas du ventre.

- Mon nom est Noel Kreiss, et ce qui est sur c’est que je suis un étranger pour ce monde qui est le vôtre. Lui répondais-je.

Kanedah me regardait d’un air surpris comme s’il avait découvert une nouvelle espèce. Il ne voulait sûrement pas me mettre mal à l’aise avec ce regard mais j’avais compris qu’il voulait savoir d’où je venais.

* Est-il digne de confiance ? Un allié dans ce monde ne serait pas de trop *

Je lui faisais signe de venir dans la pièce où reposait l’enfant, je ne voulais pas que tout le monde sache que j’existe afin qu’on me dissèque en milles morceaux.

La femme du forgeron s’occupait à panser les blessures du petit garçon que j’avais emmené ici, seul le garçon ne savait pas que sa fin était proche.

Lucius se joignait à nous après avoir accroché une pancarte « Fermée » sur la porte de la boutique, curieux sûrement de savoir de quelle espèce j’étais.

-Je viens d’une planète, si c’est bien une planète je ne sais pas… elle se nomme Cocoon, je suis né en dessous de cette planète flottante sur une terre nommée Gran Pulse. Je suis le dernier de ma tribu et j’ai la faculté de pouvoir voyager dans le temps.

Ils me regardèrent avec de grands yeux, c’est compréhensible on ne voit pas des personnes comme ça tous les jours.

- J’attendais que mon heure vienne, errant seul dans un désert sans fin, la déesse Etro, notre dieu avait entendu mon appel et au lieu de m’ôter la vie comme je le souhaitais, elle m’envoya dans un autre en guerre.

Je marquai une pause pour reprendre mon souffle et, pour qu’ils puissent bien comprendre qui ils ont en face d’eux.

- On m’a demandé ou plutôt confié une mission, je devais retrouvée une jeune fille et la ramenée au Valhalla, au pays des Dieux. Je l’ai trouvée, nous étions devant le portail temporel qui devait nous ramener au Valhalla mais.. c’est dans le Quartier Général d’une société nommée « ShinRa » que nous avions atterrit.

En entendant le nom « ShinRa » , un sourire s’affichait sur leur visage, cette société devait être bien connue apparemment..

- Ceci est mon histoire conclus-je.

- Et où est donc cette jeune fille qui t’accompagnait ? demandait Lucius.

- Elle est partie à la recherche d’un refuge pour nous cacher.


Kanedah ne parlait pas, c’était comme si il analysait chacun de mes dires. Il avait l’air émerveillé comme la PSICOM quand elle trouvait une nouvelle espèce.

- Monsieur Kanedah ? Vous allez bien ? Mon histoire vous intrigue ?

Je suis sûr que cette personne pourra nous être d’une grande aide dans notre périple ici.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Date d'admission : 21/10/2012



MessageSujet: Re: De curieuses taches sur ma peau... Dim 25 Nov 2012 - 14:45

J’ai écouté Noel nous raconter son histoire. Et quelle histoire !

Cette manière si naturelle de nous apprendre qu’il vient d’un monde différent du nôtre, Gran Pulse comme il l’appelle, de sa déesse qui le fait voyager dans le temps, du monde des dieux dans lequel il devait ramener la mystérieuse jeune fille, m’a littéralement laissé bouche bée.

Son récit a duré quelques minutes, ou plusieurs heures peut-être, je n’en sais trop rien, mais il a eu le mérite de mettre mon cerveau en ébullition. J’ai beau avoir l’esprit curieux et avide de découvertes, là c’est presque trop d’un coup ! Que penser de lui maintenant ?

Est-il complètement fou ? Ou espère-t-il que nous soyons assez crédules, ou complètement stupides, Lucius et moi, pour avaler tout ça ? Mais d’un autre côté qui irait inventer une histoire aussi rocambolesque en espérant qu’elle soit crue par quelqu’un ? Et dans quel but surtout ? Vu qu’il n’a pas l’air de nous demander quoi que ce soit en échange, on ne peut pas vraiment parler de manipulation.

Je sais que les récents événements qui ont bousculé Midgar ont laissé des traces profondes et ont affecté la vie de beaucoup de gens, et je ne parle pas seulement des stigmates, certains mêmes ne croient plus en l’avenir, mais je n’en ai pas encore rencontré qui se sont réfugiés dans une vie imaginaire pour échapper à la réalité de notre nouveau quotidien.

Nombre de gens, même parmi mes connaissances, n’ont plus vraiment goût à la vie, affectés par la perte de tout ce qu’ils avaient lors de la destruction du Secteur 7, d’autres se sont effondrés suite à la perte d’un de leur proche suite à l’apparition des géostigmates, mais… non je n’avais pas encore vu quelqu’un en bonne santé, se souciant d’un enfant atteint de ce même mal qui est apparu sur mon bras, prendre le temps de venir chez des inconnus et leur déballer quelque chose d’aussi énorme.

Il a vraiment l’air de quelqu’un qui sort de l’ordinaire, et je ne parle pas seulement de son aspect extérieur. D’accord ses vêtements ne sont pas vraiment ceux que l’on rencontre portés dans les quartiers de Midgar, et on pourrait dire sans être méchant qu’il dénote particulièrement quand on le croise dans la rue, mais il y a autre chose, de bien plus intense. Ses yeux expriment trop tout ce qu’il a vécu pour que ce puisse être un mensonge, et il montre vraiment une personnalité, un charisme que je n’avais encore jamais vu chez quiconque.

C’est un fait, il n’a pas l’air d’appartenir à notre époque. Il n’a pas l’air perdu cependant, comme si cela était déjà du vécu pour lui.

Et si… et si c’était vrai ? Alors ça je crois que ça serait le truc le plus incroyable qu’il m’ait été donné de rencontrer !
Je trouvais déjà le monde trop vaste pour que je puisse l’explorer entièrement, et voilà que ce ne serait qu’un petit monde parmi tant d’autres ? C’est à devenir fou ! Mais en ce qui me concerne, fou de joie !

Il faut que j’essaie de rester calme, je ne suis pas non plus naif, mais j’ai vraiment le sentiment que Noel dit la vérité. C’est très facile à prouver de toute manière. S’il vient vraiment de débarquer dans notre monde, ou notre époque, il doit tout ignorer des évènements récents qui se sont passés ici. Or je ne connais personne qui n’est pas au courant de la destruction du secteur 7, ou du tir surpuissant que la ShinRa a effectué sur cet énorme monstre qui a failli détruire la ville, quand elle a rassemblé toute l’énergie des huit réacteurs Mako pour le tuer d’un seul coup.

- Monsieur Kanedah ? Vous allez bien ? Mon histoire vous intrigue ? me demanda Noel.

*Mmmh… Oui, on peut dire ça je crois… Intrigué est le mot ! Il faut que je reste calme et que je ne rentre pas dans son jeu si jamais il ne dit pas la vérité. Mais je ne sais pas si je vais réussir à me contenir !*

- Oui je l’avoue. Mais comprenez que ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre quelqu’un qui vous dit qu’il vient d’un autre monde que le nôtre. Même si les événements récents que nous avons vécus nous ont montré que nous ne connaissions pas tout, et qu’il y ait encore bien des mystères en ce monde, n’est-ce pas ?

- Eh bien, j’avoue ne pas trop savoir ce à quoi vous faites allusion. Nous ne sommes arrivés que récemment, Serah et moi.

- Il y a eu dans cette ville il y a deux ans des évènements tragiques qui ont conduit à la destruction d’une partie de la ville, et de la mort de beaucoup de ses habitants. Certains d’entre eux étaient nos amis, à Lucius et à moi.
Nous avons même failli voir Midgar être complètement rasée par l’attaque d’un monstre gigantesque, mais que la ShinRa a réussi à repousser.


- Je suis sincèrement désolé pour ces évènements. Je suppose qu’aucun monde ni aucune époque n’est exempte de son lot de malheur.

Noel se tut alors. Il semblait triste, comme si mes paroles avaient ravivé en lui de tristes souvenirs.

Il ne me ment pas j’en suis persuadé. Il n’avait vraiment pas l’air au courant de tout ce qui s’est passé ici quand je lui en ai fait le résumé, et il semble vraiment affecté par d’autres préoccupations. Il ne me pose même pas de question sur le monstre en question, comme si c’était normal pour lui d’être confronté à ce genre d’événement.

- Monsieur Noel, je vais être franc avec vous. Je crois que vous nous dites la vérité.

Je vis Lucius faire sa tête habituelle du « pas content - pas satisfait - ne nous faisons pas avoir ».

- Même si mon ami Lucius est sûrement un peu plus dubitatif que moi, m’amusé-je.

- Vraiment ? Je ne cherche pas vraiment à vous faire croire mon histoire, c'est votre choix. Je sais d'où je viens. Mais je suis quand même étonné que vous me croyez sans preuves Kanedah.

- Cela plairait sans doute à Lucius, dis-je en souriant. Il est de ceux qui croient aux faits, et j’avoue qu’il me ramène parfois à la raison. Auriez-vous ces preuves sur vous ?

- Je suis sûr qu’il va te dire que non, intervint Lucius. Tu vas voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Administrateur

avatar


Date d'admission : 12/02/2012


Dossier Personnel
Niveau de Combat:
0/0  (0/0)
Arme : : Muramasa
Lieu de Naissance: Gran Pulse


MessageSujet: Re: De curieuses taches sur ma peau... Jeu 29 Nov 2012 - 17:27

- Oui je l’avoue. Mais comprenez que ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre quelqu’un qui vous dit qu’il vient d’un autre monde que le nôtre. Même si les évènements récents que nous avons vécus nous ont montré que nous ne connaissions pas tout, et qu’il y ait encore bien des mystères en ce monde, n’est-ce pas ?

- Eh bien, j’avoue ne pas trop savoir ce à quoi vous faites allusion. Nous ne sommes arrivés que récemment, Serah et moi lui répondais-je.

C’est vrai, nous avions atterrit ici sans vraiment savoir où nous sommes.. ils ont vécus des évènements qui ont dû les marquer un peu je pense. Sinon c’est sûr, ils seraient tout deux en train de rire et de me prendre pour un fou.

- Il y a eu dans cette ville il y a deux ans des évènements tragiques qui ont conduit à la destruction d’une partie de la ville, et de la mort de beaucoup de ses habitants. Certains d’entre eux étaient nos amis, à Lucius et à moi.

Nous avons même failli voir Midgar être complètement rasée par l’attaque d’un monstre gigantesque, mais que la ShinRa a réussi à repousser.

Oh.. c’était si grave que ça ? La guerre de Cocoon je ne la connaissais pas, la Purge et tout ce qui suivait, Serah avait essayait de m’expliquer mais je n’ai pas vraiment compris ce qu’il s’était passé et pourquoi la PSICOM avait fait ça. Enfin bref ce n’est pas le moment de réfléchir à tout ça. Il faut que je retrouve Serah.

- Je suis sincèrement désolé pour ces évènements. Je suppose qu’aucun monde ni aucune époque n’est exempte de son lot de malheur.

Nous aussi nous avons soufferts, nous ne sommes sûrement pas les seuls, et je ne veux pas faire de mon cas une généralité et me ronger jusqu’à l’âme avec des problèmes qui ne sont pas vraiment les miens. Oui ce monde à été dévasté mais si on doit s’apitoyer sur le sort de tout le monde, on n’en serait que déprimé et on finira par haïr tout le monde.

Tout ce que je veux, c’est que Serah aille bien et que je la ramène saine et sauve au Valhalla, Lightning doit sûrement nous attendre depuis un moment déjà… Aaarh… Je n’ai rien demandé moi ! Ils ont l’air vraiment sympas.. mais je suis pressé. Soit je les emmène avec moi soit ils restent là. Enfin il vaudrait mieux qu’ils me suivent non ?

Je me donnais un coup sur la tête.

* Noel, oh Noel, réveille toi, ne penses- pas qu’à toi. Ils veulent t’aider, ça se voit * me disais-je


- Monsieur Noel, je vais être franc avec vous. Je crois que vous nous dites la vérité.

Lucius n’avait pas l’air très ravi de cette conclusion. Il en restait perplexe.

- Même si mon ami Lucius est sûrement un peu plus dubitatif que moi. Me disait t-il.

- Vraiment ? Je ne cherche pas vraiment à vous faire croire mon histoire, c'est votre choix. Je sais d'où je viens. Mais je suis quand même étonné que vous me croyez sans preuves Kanedah.

- Cela plairait sans doute à Lucius, me disait t-il en souriant.

- Il est de ceux qui croient aux faits, et j’avoue qu’il me ramène parfois à la raison. Auriez-vous ces preuves sur vous ?

- Je suis sûr qu’il va te dire que non, intervint Lucius. Tu vas voir !

Des preuves ? Des preuves de mon existence dans le futur ? Mon accoutrement ne leurs suffit donc pas ? C’est vrai… j’aurai pu me déguiser et leur raconter n’importe quoi.

* Noel, réfléchis donc un peu, réfléchis ! Tu paniques ! * me disais-je

Ma magie ? Non, je crois qu’au Quartier Général l’on ma parlé d’une énergie « Mako » c’est sûrement de la magie aussi, cela ne les impressionnera pas. Il n’y a pas de portail dans ce monde non plus pour leur prouver que je suis un voyageur dans le temps..

J’ai vraiment peur que je n’ai pas de preuves à leur montrer, du moins pas maintenant. Serah pourrait montrer son Mog que je lui ai apportait de Lightning. Mais pour ça il faudrait déjà que je la retrouve...

Oh je suis perdu, pourquoi en sommes- nous arrivés là ?

Je pensais enfin avoir un but.. une mission que je pouvais accomplir sans trop de soucis particuliers.

- Je n’ai pas de preuves ici même à vous montrer… commençais-je.

Lucius était déjà prêt à éclater de rire.

- Mais, si je retrouve mon compagnon, je pourrais vous prouver que je ne viens pas d’ici. Je vous le jure messieurs.

S'ils ne veulent pas me croire, eh bien j'aurai tout fait pour.. je ne peux plus faire grand chose. Je vais leur dire d'attendre ici, et je pars à la recherche de Serah. Je leur ramène ici et tout sera plus clair. De plus, Serah explique mieux que moi.. enfin se débrouille mieux que moi.

Comment leur annoncer mon départ sans avoir l'air de vouloir partir parce que je suis en menteur?

Je m'approchai de l'enfant qui était posé sur le lit.

- Mon garçon, prend soin de toi. Tout ira bien, ne t'inquiètes pas, ils veilleront bien sur toi.

Le petit garçon qui n'affichait aucun sentiment sur son visage, me souriait, un merveilleux sourire.

* Je suis désolé mon garçon... * pensais-je en lui tapotant la tête.

Je lui ébouriffais les cheveux et me retourna vers Lucius et Kanedah.

- Messieurs, je suis désolé, mais je dois m'en aller... J'ai peur qu'il ne soit arrivé quelque chose à Serah. Dès que je l'aurai retrouvé, je vous la ramènerais ici à la Forge.

Ils me regardèrent surpris.

- Je ne suis pas un menteur.. croyez-moi, je suis juste une personne très inquiète pour ses compagnons.

- Nous comprenons.. me répondait Lucius.

Kanedah lança un regard vers son ami et acquiesça.

- Ne vous faites pas capturer par la ShinRa je ne sais qu'elle expérience il pourrait faire sur vous me disait Kanedah.

- Ne vous inquiétez pas pour ça ! Et peut être que nous nous reverrons plus tôt que prévu ! lui répondais-je avec un sourire la main derrière la tête.

Je m'inclinai devant la femme du forgeron et devant Kanedah et Lucius, je le sais, dans le futur enfin.. dans ce monde, ils me seront d'une grande aide et d'un grand soutien.

Je sortais de la boutique et enfilait une cape que m'avait remis Lucius avant que je m'en aille. Caché comme ça personne ne me trouvera suspect.

Bon... partons à la recherche de Serah.

[ The End ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: De curieuses taches sur ma peau...

Revenir en haut Aller en bas

De curieuses taches sur ma peau...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Peau de zebre
» Le Vice dans la peau: grosse découverte pour moi!!
» Peau d'Ane
» LE RYTHME DANS LA PEAU - Arnaud Loichot
» quel peau de grosse caisse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Midgar :: Secteur 6-