Kwêêh ! Bienvenue sur Final Fantasy Earth !

Ce forum est entièrement consacré à l'univers de Final Fantasy VII / X /XIII et XIII-2.

Si votre âme de roleplayeu(r/euse) a besoin d'aventure, déposez votre dossier !

Vous avez le choix entre des personnages prédéfinis ou de créer le votre : Habitants de Midgar.

A bientôt recrue !

Noel Kreiss.


` The Story continues where it all Began »
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chapitre I • The Beginning of the End •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Administrateur

avatar


Date d'admission : 06/12/2010


Dossier Personnel
Niveau de Combat:
0/100  (0/100)
Arme : :
Lieu de Naissance:


MessageSujet: Chapitre I • The Beginning of the End • Lun 26 Sep 2011 - 18:54




The Beginning of
the End

.



    PART I : REMINESCENCE





    La nuit étendait son ombre sur le monde, engloutissant la lumière et le bruit, ne laissant plus briller dans la nuit que la lueur douce et bleutée des cristaux sur le lac de la caverne. Se découpant parmi ses ombres, une silhouette était étendue, immobile. Quelques minutes plus tard, deux prunelles rougeoyantes se mirent à briller dans l’obscurité, éveillées par des bruits de pas discrets et hésitants. Sur ses gardes, l'homme se leva, se retourna pour faire face à son visiteur mystérieux. Personne ne venait jamais dans cette grotte, il était le seul avec ses compagnons à en connaitre l'emplacement, et il doutait que l'un d'entre eux soit venu jusqu'ici. Mais qui alors pouvait bien venir ainsi troubler sa paix? La seconde silhouette se détacha enfin de la pénombre, légère et gracieuse, étrangement familière, laissant Vincent Valentine interdit.
    C'est à ce moment là qu'il comprit que quelque chose n'allait vraiment pas... que quelque chose de vraiment très étrange se tramait...

    Quelques minutes plus tard, le téléphone se mit à sonner au 7th Heaven. Le bruit précipité de sandales claquants dans l'escalier se fit entendre, mêlé des grommellements de frustration de la belle Tifa Lockheart. On avait tout de même pas idée d’appeler les gens à une heure pareille! Énervée au possible, elle décrocha et déclara d'une voix mi-agressive mi-ensommeillée

    " Ici le 7th Heaven, nous ne sommes pas ouvert la nuit! Oh mon dieu Vincent, désolé! Que se passe t'il pour que tu m'appelles à une heure pareille? Quoi mais, quand tu veux dire tout le monde, tu veux dire...tout le monde!? Tu sais que c'est compliqué, rien que pour Yuffie et... Tu as rencontré qui??! Tu plaisantes j'espère?....Tu es vraiment sérieux? Mais...mais,...c'est impossible!...Je vois. Oui oui je comprend c'est juste que, c'est tellement incroyable... Je ne vois pas comment annoncer ça à Cloud. C'est d'accord, je vais essayé de réunir tout le monde. Vous pensez être là d'ici combien de temps? Ok bien compris, je vous attendrai, à bientôt. Oui toi aussi prends soin de toi Vincent"

    La jeune femme reposa le combiné sur sa base, étourdie par le choc, se demandant comment elle allait pouvoir contacter tout le monde d'ici demain. Et surtout comment elle allait leur dire que Vincent venait de croiser la défunte Aerith dans la caverne de Lucrecia. Quelque chose lui disait que les ennuis étaient sur le point de leur pleuvoir à nouveau dessus...





    PART II : RENAISSANCE






    Le jeune homme se retourna, jetant un ultime regard vers le village enneigé à présent désert, puis, dans un soupir de dépit, grimpa d'un mouvement leste à bord de l'Hélico. L'appareil décolla dans un grondement sourd sous les commandes du Turks, alors que le jeune Soldat essayait en vain de calmer sa frustration et de rassembler ses esprits. Ils étaient restés plusieurs heures dans ce traquenard et s'en étaient retrouvés bien affaiblis par leurs combats, mais malgré tous leur efforts, Angeal était demeuré invisible et à dire vrai, Zack doutait même qu'il ai un jour mis les pieds à Modeoheim. Il grogna a nouveau, se retenant d'envoyer un coup dans la carcasse de l'engin volant. A quoi pouvait-il bien jouer bon sang! Il en avait plus qu'assez de toute cette histoire et la patience commençait sérieusement à lui manquer. Pas doute, si jamais il parvenait à remettre la main sur son déserteur de mentor, il n'hésiterai pas à lui faire sentir combien ce petit jeu commençait à l'agacer. Décidant qu'il était plus raisonnable pour leur sécurité à tous qu'il se calme, il s'appliqua à remettre ses pensées en ordre. Ils avaient à nouveau perdu la trace du Soldat première classe et son nouvel ami Cloud avait visiblement fait les frais de cette opération inutile. Il l'observa un instant, inconscient, se disant en souriant qu'il lui restait sans doute encore un long chemin à parcourir avant d'arriver à réaliser son rêve. Un rêve...lui aussi en avait un, Mais avant de se replonger dans ce bourbier qu'était devenu cette histoire de projet G et autres conneries de la ShinRa, il allait faire ce qu'il avait eut l'intention de faire à l'origine, avant d'être embarqué de force par ce satané Tseng ; rendre visite à Aerith.

    Quelques heures plus tard, il quittait l'Hélicoptère sous le regard accusateur du pilote chargé de ramener Cloud à la tour pour se diriger vers l'Eglise du Secteur 5. La porte pivotant lentement sur ses mains dans un grincement familier et il s'avança, le sourire au lèvre. Sourire qui disparut rapidement de son visage lorsqu'il se retrouva non pas face à la jeune fleuriste, mais à un espèce d'étrange portail brillant d'une lumière verte on ne peut plus étrange.

    * Mais qu'est ce que c'est que ce truc? *

    Méfiant, mais néanmoins trop curieux pour rester les bras croisés, il s'avança lentement vers l'ouverture. Il connaissait la plupart des technologies de la ShinRa, mais jamais encore il n'avait vu quelque chose de semblable. Il se pencha encore d'avantage, tentant de voir à travers le mur vitreux et opaque qui se dressait devant lui, mais il ne pouvait distinguer grand chose. Puis, tout à coup, il lui sembla apercevoir furtivement la silhouette vêtue de rose de son amie et instinctivement, sans prendre vraiment le temps de réfléchir aux conséquences il s'avança pour la rattraper...

    Avant d'avoir pu comprendre quoi que ce soit, il se sentit attiré puis projeté au sol avec force. Désemparé et peinant à retrouver son sens de l'équilibre, il finit néanmoins par arriver à se remettre debout en pestant.

    " Waouw, c'était quoi ça?! "

    Haletant, il s'empressa de jeter un regard autour de lui...et en resta interdit. Bon dieu mais qu'est ce qu'il faisait chez lui?. Clignant des yeux avec incrédulité, il lui fallut cependant se rendre à l'évidence, il était bel et bien à Gongaga. Comment diable, un téléporteur, parce que s'en était sans aucun doute possible un, avait-il bien pu finir dans l'Eglise des Taudis? Ça n'avait pas le moindre sens! Mais ce qu'il vit en se retournant en avait encore moins. Non finalement, tout ça ne devait certainement être qu'un rêve très réel et très bizarre.
    Comment expliquer sinon qu'Angeal soit là, juste devant lui, aux côtés de ses parents ...
    qui semblaient bien âgés d'au moins dix ans de plus?!





    PART III : RECRUDESCENCE





    La sonnerie familière signalant l'arrivée d'un nouveau message s'éleva dans le silence oppressant du couloir alors que l'homme vêtu de l'uniforme lumineux du Deepground regagnait ses quartiers. D'un geste mécanique, il dégagea son portable de sa poche. Celui affichait bien un nouveau message du quartier général, probablement un nouvel ordre de mission. Il semblait bien qu'il n'allait pas avoir droit à son temps de repos cette semaine. Il ouvrit ce dernier.


    A toutes les unités du Deepground.

    Nous vous informons que des voyageurs venus d'autres univers ont récemment pénétrés dans notre monde. Chaque unité est priée de suivre les indications de son dirigeant afin d'effectuer une reconnaissance. Nos troupes seront dispersées à travers le monde. Votre mission sera de détecter et de confirmer la présence ainsi que la position de ces individus dans les plus bref délai. Transmettez vos informations au centre de direction de Midgar dès que possible. Tout contact avec l'ennemi est strictement interdit et se verra puni de sévères représailles, aucune attaque n'est autorisé sans l'aval du quartier général. Après avoir rendu compte, vous serez priez de garder vos cibles en visuel jusqu'à nouvel ordre et surtout d'éviter de vous faire repérer.

    Bonne chance à tous.

    Quartier Général du D.G


    Il referma le clapet d'un mouvement du poignet et prêt à affronter sa nouvelle mission, il fit demi-tour, pas question d'attendre ou de discuter les ordres. Cette histoire de voyageur d'autre monde était certes étrange, mais au Deepground, on apprenait vite qu'il ne fallait pas cherchait à comprendre le pourquoi du comment et ce genre de détails ne surprenait plus vraiment. A l'heure actuelle, il se demandait surtout combien de temps ils allaient prendre pour retrouver de telles personnes. Une chose était sur, cela ne serait probablement pas l'affaire de quelques jours...





    PART IV : REDEVANCE





    "Rappel moi Rude, on cherche quoi au juste?"

    "Des Étrangers du Futur"

    "Ah bah oui évidemment! Pourquoi faut-il qu'on se coltine toujours les missions impossibles déjà? Quand même! On est pas des chiens non plus! Sérieusement je devrais lui en toucher deux mots une fois parce que là ça va bientôt..."

    Un sourire étira les lèvres de Rude, sous les râlements matinaux de son coéquipier. Celui-ci semblait d'une humeur massacrante et le grand homme à la peau sombre le connaissait trop bien pour se risquer à l’interrompre, autant le laissé parler, il finirait bien par se calmer à un moment ou un autre. De son regard perçant, dissimulé comme à son habitude derrière d'imposantes lunettes noires, il scruta minutieusement l'horizon, mais il fallait se rendre à l'évidence: Ils ne trouveraient rien depuis les airs, après tout ce n'était pas comme si leur cible allaient se balader avec une pancarte lumineuse pour leur indiquer leur position, cela serait évidemment bien trop facile. En résumé ils avaient pour mission de trouver une poignée d'aiguilles dans une immense botte de foin...à s'en demander si le patron ne les surestimaient pas un tantinet sur ce coup là, d'autant plus lorsqu'on connaissait l'impatience du roux bavard qui continuait de piailler allègrement à ses côtés. Enfin, ils avaient déjà vu pire non? Décrivant une courbe parfaite, l'hélico pivota vers l'est, en direction de la ville de Kalm. Ils avaient choisit de commencer leurs recherches là-bas pour deux raisons. La première est la plus évidente, parce qu'il s'agissait de la ville la plus proche de leur petit quartier général à Edge, la seconde parce que c'était là-bas, aux dernières nouvelles, qu'on avait repéré les traces du groupe terroriste connu sous le nom de Deepground qu'ils tentaient de contrer depuis un moment déjà et qui étaient certainement à l'origine des bizarreries temporelles qu'ils recherchaient.

    "Et quand on les aura trouvé on doit les ramener à la base c'est ça?"

    "Si possible oui, mais surtout les protéger du DG"

    "T'inquiètes, si jamais on leur met la main dessus, c'est pas un de ces clochards en tenue fluo qui va m'empêcher de les traîner à la maison!"

    Rude soupira. Il n'y avait plus qu'à espérer que s'ils arrivaient effectivement à retrouver ces individus du futur avant leurs ennemis, ils ne finiraient pas tués par la grande gueule de son meilleure ami. Sinon Rufus risquait vraiment de ne pas être content. Il allait devoir être vigilant sur ce coup car quelque chose lui soufflait que tout ça était bien plus grave que Reno ne semblait le croire.


    PART V : ÉVANESCENCE







    • Les Pèlerins •

    La lutte continuait férocement contre le monstre titanesque et celle-ci ne semblait pas avoir de fin, mais plus rien pouvait désormais venir à bout de la détermination du groupe de fidèles compagnons de la belle Yuna. Un nouveau coup d'épée de Tidus, un sortilège de Lulu, une balle de Wakka, tous redoublaient d'efforts sans s'accorder le moindre répit pour faire reculer le terrible Sin. Soudain, celui-ci ouvrit grand son énorme gueule et le groupe tout entier se retrouva brutalement absorbés à l'intérieur de la créature malfaisante. Tout devient soudain, blanc et flou alors que le groupe se sentait violemment propulser en arrière.

    ...Quelques instants plus tard, le jeune héros blond ouvrit péniblement les yeux, et se redressa subitement, aveuglé par le soleil éclatant et son reflet sur le sable blanc d'une plage... La scène lui semble étrangement familière...Il regarda précipitamment aux alentours...et soupira de soulagement. Ses compagnons étaient toujours là. Tout cela était donc bien réel. Mais si ses amis étaient ici, où était-il exactement? Et surtout...ou diable était-donc passé leur adversaire qu'ils avaient si longtemps et durement poursuivit? Étaient-ils à l'intérieur du monstre? Tout cela était-il une illusion? Alors qu'il allait se précipiter sur l'invocatrice qui venait de se relever, la voix enjouée d'un inconnu résonna dans son dos.

    "Bonjour Chers Touristes! Bienvenues à Costa del Sol? Si vous cherchez un hôtel pour la nuit, j'en possède un proche de la plage!"

    Incrédule le jeune homme fit volte face pour découvrir un homme en chemise qui leur souriait joyeusement sans avoir l'air de plaisanter le moins du monde. Il ne put s’empêcher de se demander intérieurement dans quel étrange farce ils avaient bien pu tomber cette fois-ci...



    Le groupe d'aventuriers continuait inexorablement son chemin vers le berceau du terrible Fal'Cie dans les entrailles de Cocoon, bien décidés à en finir avec cette histoire. Après de nombreux combat, ils arrivèrent enfin au bout de l'immense passerelle flottante qui devait les mener à leur but. Face à eux, s'ouvraient plusieurs portails, menant probablement vers les endroits qu'ils avaient déjà visités auparavant. Étaient-ils vraiment près à affronter ce terrible adversaire? Ou valait-il mieux qu'ils retournent combattre ailleurs avant de se jeter dans la gueule du loup? Prudence est mère de sûreté dit-on, après quelques discutions, les compagnons finirent par se décider d'un commun accord à passer d'abord par l'un des étranges portails qui s'ouvraient devant eux. D'un pas décidés, ils s'avancèrent dans la lumière d'un vert étrange du premier passage et avant qu'ils n'aient pu réaliser ce qui leur arrivait, ils se sentirent tous violemment expulsés.

    C'est Lightning qui se réveilla la première, encore secouée par cette secousse inattendue. Elle jeta un bref regard aux alentours. Tous autour d'elle semblait briller d'une lumière blanche. Un instant, elle cru qu'il s'agissait de la neige d'Oerba, juste avant de réaliser que la clarté éblouissante provenait des arbres. Ils étaient dans une forêt, une forêt comme elle n'en avait jamais vu...

    "Waouh! Qu'est ce que c'est que cette forêt?"

    Elle croisa le regard incrédule de son ami à la peau sombre qui contemplait l'étrange paysage qui les entouraient.

    "Pas la moindre idée. Jamais entendu parler d'un endroit comme celui-là"

    Curieuse, elle passa précautionneusement sa main contre l'écorce luisant d'une curieuse lumière bleutée alors que le reste des L'Cie s'éveillant dans des exclamations surprise. Finalement c'est Fang qui prit la parole.

    "Nous ne sommes pas sur Pulse"

    Cette annonce jeta un froid. Si ils n'étaient pas sur Pulse, ni sur Cocoon....alors où étaient-ils?




    Le temps est une chose étrange, l'espace aussi, lorsqu'on sait ouvrir les yeux sur l'un, on apprend à oublier la peur de l'autre. Et lorsque la lumière se fait, l'avenir vole en éclat. Les choses vont bientôt se retourner. Et le retour sera long.

    "Que veut tu dire Yeul?"

    "Qu'il est temps de partir, nous les attendrons là-bas. "

    "Où ça? "

    "Ailleurs Caius...ailleurs."

    Puis la jeune fille aux longs cheveux sombres, le regard toujours empli de mystère et de mélancolie, s'avança vers le portail, suivit de près par son compagnon qui, l’artéfact à la main, activa ce dernier. Il avait l'habitude de l'entendre parler par énigmes, et de toutes les façons, quoi qu'il puisse se passer, il la suivrai jusqu'au bout du monde. Même si en cet instant, il ignorait encore que cette expression serait si littérale. Car à peine le duo attiré dans le portail, ils furent envoyés ailleurs, sur un autre monde, bien différent du leur ou du Valhalla.




    Bodhum, Quelques instants plus tard

    L'attaque était terminée et le pensées de la jeune fille entremêlés de doutes et d'hésitation. Elle ne voulais pas vraiment quitter cette ville, mais elle avait vu tous ceux auxquels elle tenait disparaître et c'était sa chance! Sa chance de retrouver Snow, de prouver au monde que Lightning était bel et bien en vie et surtout de trouver les réponses à ses questions, la cause de ces rêves étranges, la source de ce pressentiment qui ne la quittait plus. Finalement, elle arrêta sa décision et alla trouver Noel. D'un commun accord, ils s'élancèrent dans le portail vers leur première destination..Le passé? Non....mais un autre monde....

    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur

    Chapitre I • The Beginning of the End •

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    Sujets similaires

    -
    » Le dernier chapitre
    » Guitar Gabriel : The Beginning Of The Music Maker Story
    » Monarch! + Beginning of the End @Koma F (Berlin)
    » Jimi Hendrix & The Isley Brothers : In The Beginning (ATM 172)
    » Genesis (US) - In The beginning (1968)
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     ::  :: Préface :: Intrigue du Forum • Chapitre I •-